Le 13 mai 2021
De 9h à 11h

Lieu Zoom

Webinaire gratuit !

L’importance de cultiver son sentiment de cohérence et sa bienveillance en temps de pandémie

L'ACSM-Filiale de Montréal reçoit Dre Mélissa Généreux, de la direction de santé publique de l'Estrie !

Au-delà des risques à la santé physique, la pandémie de COVID-19 engendre des impacts importants à tous les niveaux, incluant la santé psychologique. Une enquête québécoise a été réalisée afin d’étudier la réponse psychologique des adultes en temps de pandémie et les facteurs qui expliquent cette réponse. Les résultats sont inquiétants : hausse marquée des troubles anxieux, de la dépression et des idées suicidaires.

Le sentiment de cohérence se trouve parmi les principaux facteurs qui semblent influencer le plus la santé psychologique depuis un an. Des pistes de solution seront proposées afin de vous outiller vous-mêmes pour mieux gérer cette situation, mais également afin de vous permettre de mieux aider ceux qui vous entourent. Un accent sera mis sur l’importance de :

  • Comprendre et tenter de donner du sens à ce que vous vivez, et
  • Cultiver votre bienveillance envers vous-même et envers les autres.

Devant de telles crises, les groupes peuvent prendre différentes trajectoires, allant d’une trajectoire « corrosive » (ex. : méfiance, blâme) à une trajectoire thérapeutique (ex. : solidarité, cohésion).

Donnons-nous la chance d’aller dans la bonne direction !

Conférencière 

 lissa Généreux est médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive et professeure agrégée à l’Université de Sherbrooke. Après avoir œuvré comme directrice de santé publique pendant six ans en Estrie, elle agit maintenant à titre de médecin-conseil à la Direction de santé publique de l’Estrie et à l’INSPQ, de même qu’à titre de coordonnatrice du programme Santé à Ouranos, un consortium en adaptation aux changements climatiques. Son expertise en lien avec la réduction des risques de catastrophes s’est développée de par sa forte implication pendant et après la tragédie ferroviaire de Lac-Mégantic de 2013 ainsi que de par son soutien lors des feux de Fort McMurray de 2016 et des inondations printanières de 2017 et 2019 au Québec.

Elle dirige actuellement une étude financée par le Fonds vert sur les conséquences sociosanitaires des inondations printanières de 2019 et une autre financée par les IRSC sur la réponse psychologique et comportementale à la pandémie de COVID-19. Elle travaille également avec le Ministère de la santé et des services sociaux au développement et à l’implantation d’un réseau d’éclaireurs en santé psychologique dans l’ensemble Québec.